Mayweather, évidemment

[Photo tirée du compte Twitter de Showtime]

Force est d’admettre que Conor McGregor a surpris tout le monde, incluant l’auteur de ces lignes, dans son combat face à Floyd Mayweather samedi soir, à Las Vegas. Après tout, à peu près personne croyait qu’il trouverait le moyen de survivre au-delà du deuxième ou troisième round.

Mais contre toute attente, donc, l’Irlandais est parvenu à étirer ça jusqu’au dixième engagement. C’est alors que l’arbitre Robert Byrd a mis un terme aux hostilités, voyant très bien que McGregor n’avait tout simplement plus l’énergie nécessaire pour se défendre contre les assauts incessants de Mayweather.

Si on fait abstraction de sa technique, disons, peu orthodoxe et de sa vilaine propension à vouloir frapper son adversaire derrière la tête, McGregor a néanmoins tenu son bout dans le ring du T-Mobile Arena. Chose certaine, le duel s’est avéré bien plus excitant que le combat entre Mayweather et Manny Pacquiao, il y a deux ans. Quoique la barre n’était pas très haute à cet égard, il faut le dire.

Ce qui aura causé la perte de McGregor, en bout de ligne, c’est sa condition physique, manifestement pas adéquate pour endurer un combat de 12 rounds. Les combats de l’UFC, rappelons-le, durent une quinzaine de minutes tout au plus. Parfois quelques secondes seulement. Le décalage entre la boxe et les arts martiaux mixtes sur ce plan sautait aux yeux.

Tout vient à point à qui sait attendre

D’ailleurs, la seule raison pour laquelle McGregor a pu avoir le dessus sur Mayweather lors des deux premiers assauts, c’est parce que ce dernier n’a lancé à peu près aucun coup, préférant étudier son rival et s’en remettre à son incomparable maestria défensive. Du moment que Mayweather s’est mis en marche, McGregor s’est retrouvé complètement débordé.

On peut reprocher bien des choses à Mayweather, mais quoi qu’on en dise, il demeure un boxeur extrêmement intelligent. Il savait très bien que McGregor n’aurait pas ce qu’il faut dans le réservoir pour combattre jusqu’à la limite. Pourquoi alors ouvrir la machine dès les départ, si ce n’est que pour se brûler soi-même inutilement?

Il a donc attendu patiemment que sa proie se serve elle-même sur un plateau d’argent. Vers la mi-combat, pendant que Mayweather souriait à pleines dents aux caméras, frais comme une rose, McGregor pompait l’huile comme s’il venait de courir un Ironman. L’image était pour le moins éloquente.

Malgré tout cela, et tout ce qui s’est dit en marge de ce duel pharaonique, il faut lever son chapeau pour McGregor, qui s’est quand même défendu de façon somme toute honorable dans un combat où tout jouait contre lui. Même si la logique a fini par s’imposer.

Une fois n’est pas coutume

Dès la fin du combat samedi, certains se demandaient fébrilement à quel moment on le reverrait dans un ring, et quel boxeur il affronterait cette fois. Calmons-nous le pompon un instant, voulez-vous?

Spéculons un peu, pour les besoins de la discussion. Vous imaginez McGregor en découdre avec, par exemple, Terence Crawford? Jermell Charlo? Ou pire, Canelo Alvarez ou Gennady Golovkin? Ça finirait par une mort d’homme, cette histoire. On exagère, mais vous comprenez le principe.

Et de toute façon, on s’entend que les paramètres financiers d’un tel affrontement n’auraient rien à voir du tout avec ceux de samedi, et ne justifieraient pas un nouveau mélange des genres.

Bref, maintenant que Mayweather-McGregor est chose du passé, que chacun de ces messieurs retourne là ou il doit aller : le premier dans son manoir pour se frotter les mains de satisfaction en reluquant sa fiche de 50-0, le second dans un octogone de l’UFC pour y défendre ses titres.

La pièce de théâtre est terminée. Il est temps de revenir à la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s