Nouvel adversaire pour Francis Lafrenière

[Photo Archives Bob Lévesque]

À moins d’une semaine de son prochain combat, Francis Lafrenière voit une fois de plus son adversaire être forcé de se désister. Bonne nouvelle: on lui a trouvé un nouvel opposant, qui a récemment fait parler de lui pour de mauvaises raisons.

Lafrenière (15-5-2, 8 K.-O.) devait en principe affronter l’Américain Michael Moore (15-1, 7 K.-O.) ce samedi à la Tohu, en grande finale du prochain gala de Rixa Promotions. Or, le duel n’aura pas lieu. La raison est simple: Moore est interdit d’entrée au Canada en raison de ses antécédents judiciaires.

«Son gérant nous avait dit que tout était A1, mais en fin de compte, on a appris qu’il avait un dossier criminel», a expliqué Lafrenière en entrevue avec Ringside, de toute évidence encore un peu échaudé par ces cachotteries du clan Moore.

En lieu et place, celui qu’on surnomme « The People’s Champ » mettra sa ceinture NABO des poids moyens en jeu contre le Mexicain Oscar Cortez (26-2, 14 K.-O.). Le nom vous dit quelque chose? Fort possible. Il s’agit du même Cortez qui devait se battre contre Custio Clayton samedi dernier, mais qui a plutôt fait exploser le pèse-personne en outrepassant de 24 lb la limite permise.

«Il était déjà classé chez les moyens. À son dernier combat, il s’est battu à 157 lb», précise Lafrenière, 29 ans. Clayton, rappelons-le, évolue dans la catégorie des 147 lb.

Cela dit, l’équipe du boxeur de Coteau-du-Lac prendra les grands moyens pour s’assurer que Cortez ne leur joue pas un mauvais tour. Celui-ci ira s’entraîner dans un gymnase d’ici, de sorte que le clan Lafrenière pourra le garder à l’œil.

Un habitué des annulations!

Mine de rien, c’est la troisième fois en quatre combats que Lafrenière apprend qu’il aura un adversaire différent que celui qui était prévu à l’origine. Rien pour se faciliter la tâche à l’entraînement, disons.

«Au début, quand ça t’arrive, tu te remets un peu en question, admet-il. Mais là, trois en quatre, on commence à être habitué! Il faut quand même que tu t’entraînes aussi fort.»

-Francis Lafrenière

«Sur 13 semaines de camp d’entraînement, j’en ai passé 11 à me préparer à affronter un gaucher [Moore]. Là, je reviens contre un droitier. Je vais devoir casser le moule dans lequel j’étais!», lance Lafrenière en riant.

En plus de Lafrenière, Erik Bazinyan (15-0, 10 K.-O.) sera lui aussi en action dans le ring de la Tohu samedi. Il croisera le fer avec le Mexicain Rolando Paredes (13-4-2, 10 K.-O.).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s